L'Alliance de l'Ombre


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Réouverture d'énéfel !!! AdO Double Champion HB

Partagez | 
 

 Nedved, l'Exilé du Vent

Aller en bas 
AuteurMessage
Nedved
guerrier du chaos
Nedved

Nombre de messages : 989
Age : 27
Location : Dijon
Date d'inscription : 03/08/2009

MessageSujet: Nedved, l'Exilé du Vent   Mer 14 Oct - 20:53

Nedved


Général

Nom : Aucun connu
Origine du nom :  /
Prénom : Nedved
Origine du prénom : Nom du fondateur de l’ordre des Chevaliers du Vent, il a été donné par Salek, le dernier de l’ordre, à son fils
Surnom : L’Exilé du Vent
Origine du surnom : Nedved utilise bien des identités, mais préfère son nom véritable. Toutefois, il n’hésite pas à se masquer, se faisant appeler Yukonan, Salek, Hietala Malkia, ou bien d’autres noms si le besoin s’en fait sentir. Toutefois, en Oklaan, Nedved était le dernier des Chevaliers du Vent, mais de par son passé, a préféré rester sous le nom d’Exilé.
 
Age : Est considéré comme un homme de 23 printemps.
Date et lieu de naissance : Né le 1°jour du printemps, trois avant la première guerre Antique. Né en Oklaan, précisément dans un petit Village du Royaume d’Amkri, et actuellement Fulthia, capitale de la Balhadrie
Sexe : Masculin
Race : Humain (bien que des traces rares de sang elfe)
Signes du zodiaque : En Oklaan, On naît avec un élément. Nedved est de l’Elément Air.

Pouvoirs : Nedved vit en communion avec le Vent depuis toujours, c'est donc naturellement qu'il maitrise les magies ayant à trait avec cet élément. Hors de son monde, ses pouvoirs sont très réduits ; heureusement il apprend très rapidement, car il est très expérimenté.

Rang dans la société : Simple Voyageur, Nedved cherche à faire régner l'ordre et la justice, par pure conviction personnelles. Il est aussi aubergiste à ses heures.


Caractéristiques physiques

Caractéristiques physiques : Nedved n’est pas spécialement grand. Il est taillé pour se fondre dans la masse. Il mesure près d’un mètre quatre-vingt, pour près de soixante-dix kilos. Toutefois, Malgré sa carrure normale, il peut, en se redressant, en jouant sur ses effets, paraître bien plus impressionnant. Toutefois, cela ne l’intéresse pas, il préfère travailler dans l’ombre. Il a les cheveux châtains clair, qui lui descendent jusqu’aux épaules. Toutefois, note importante, il peut contrôler facilement la croissance de ses cheveux (Les Elfes en Oklaan le peuvent, et c’est grâce à son peu de sang elfe qu’il en est capable). Toutefois, il ne peut en modifier la couleur, ni l’implantation, et cela lui demande de grands efforts. Il n’utilise donc cette technique que lorsque ses cheveux longs le gênent, notamment pour de grandes batailles. Alors il a les cheveux courts, hérissés sur la tête.
Ses yeux sont d’un vert profond, et brille parfois d’une lueur d’espoir, quand il doit raviver la flamme éteinte de ses proches. Sinon, une grande lassitude reste dans son regard. Son visage fin n’exprime que peu d’émotions, mais il n’hésite pas à sourire pour rassurer ceux qui l’entourent.
A l'heure actuelle, l'Exilé du Vent à choisi de porter des cheveux assez court, partant dans tous les sens sur son crâne, coupe qu'il porte avec aisance et naturel.

Style vestimentaire : Nedved n’aime pas trop être remarqué. Il aime être présent, et rappelé qu’il est là, mais ne veut pas attirer l’attention. Il a donc opté pour un manteau de voyage très usé, d’un gris sombre. Il porte en dessous un pantalon blanc, une légère chemise blanche. Parfois, il porte une chemise rouge, légèrement décorée. Il porte un bracelet multicolore, tressé comme les lointains misangas des pays fleuris. A son cou est une légère chaîne en argent, avec comme pendentif un petit signe composé de plusieurs triangles. Il porte une bague en argent, sans aucun motif, à son annulaire gauche, ainsi qu’une bague avec un dragon a son annulaire droit, mais il l’enlève parfois.

Signe particulier : Nedved a quelques cicatrices apparentes sur le visage. On peut apercevoir une légère entaille sur son front, sur le côté droit, et une autre sous l'œil gauche ; il faut toutefois un examen minutieux pour la repérer. Toutefois, il a une tache plus foncée sur son ventre, vers son foie, Ainsi qu’une longue et fine marque, de son épaule droite à son coté gauche, vestige d’une douloureuse entaille. Cette marque semble très vieille, mais n’a pas disparue. Sur sa paume droite semblait rester une marque, mais qui n’est guère visible. Elle semble assez longue et traversé sa paume de la base de l’auriculaire au pouce. Sur le revers de cette même main est un signe, a peine plus visible que la marque opposée. Celui-ci semble représenter une tête de dragon.

Handicap : Nedved n'a pas sa pleine force hors de son monde. De fait, il est plus faible que normalement, il ne peut donc que compter sur ses maigres capacités, et surtout son expérience.


Caractéristiques morales

Caractère : Nedved est assez doux de nature. Il exprime son mécontentement facilement, mais semble éviter les conflits, et prend donc sur lui-même au moindre problème. Il est assez têtu, mais finit par céder. Il vise toujours l’intérêt du plus grand nombre. Il ne désobéit pas aux ordres qu’on lui donne (sauf cas exceptionnel, voir dans l’Histoire.). Il ne supporte pas l’injustice, mais sais que parfois, il faut supporter. Il peut donc parfois regardé des personnes faire le mal, ce qui lui vaut des problèmes pour des personnes mécontente de sa non réactivité. Mais il regarde toujours devant lui, et s’il ne bouge pas, c’est qu’il a un plan en tête.
Il garde toujours espoir, et même s’il est seul, il n’hésitera pas à se battre pour la cause qu’il croit juste. Et avant de prendre parti, il évalue le bien et le mal de chaque chose, pour ne pas faire d’erreur. Son Passé le hante toujours un peu, ses fautes, les erreurs, les personnes qu’il n’a pu aider, mais cela lui permet d’avancer toujours droit devant lui.
Il adore s’asseoir et se reposer, regarder la nature sans rien faire, à écouter et à se joindre à la vie qui l’entoure de sa douceur. Et même dans les pires situations, lorsque les batailles font rages, il peut s’arrêter pour écouter le chant du Vent dans un arbre.

Goûts : Nedved aime un peu tout. Il sait qu’il faut se contenter de ce que la vie peut lui apporter. Il a vécu beaucoup de chose, et souhaite avant tout aider. Sa préférence va toutefois pour la douceur, la musique, et la nature. Alors, il est parfois prêt à se battre pour défendre les personnes qu’il aime.

Qualités, défauts : Sa principale qualité est sa persévérance. Il n’abandonne jamais quoiqu’il arrive. Toutefois, son calme et son sang froid, ainsi que sa franchise sont à double tranchant. Il est parfois très dur de l’apprécier, surtout lorsqu’il regarde un massacre sans esquisser le moindre mouvement. Il est aussi téméraire et ne craint pas de mourir.

But : Nedved est un voyageur. Il n’est pas de ce monde, mais voir des personnes souffrir l’empêche de continuer son chemin. Il veut donc aider au maximum les résistants. Et il ira se battre au maximum de ce qu’il peut pour la paix.


Relations

Famille : Nedved n’a plus de famille depuis bien longtemps. Son père était Salek, dernier chef des Chevaliers du Vent d’Oklaan. Ses parents périrent lors de son seizième anniversaire. Toutefois, Nedved à l’air de garder à l’esprit que quelqu’un l’attend au loin…

Amis : Ce sont eux sa véritable famille désormais. Cela fait longtemps qu’ils voyagent ensemble. Nedved en parle peu, mais Salek, Saitô et Yukonan sont ses compagnons de toujours. Il n’hésite pas à leur emprunter leur nom s’il le faut, après avoir mesuré les conséquences de cet acte. Il est prêt à créer de nouveaux liens, mais reste prudent.

Ennemis : Nedved n’a aucune ennemi en général, car il évite à tout prix les ennuis. Son passé lui ramène parfois quelques vieux ennemis en Oklaan, mais ils se font de plus en plus rares.


Possessions particulières

Bonne partie de ses Objets personnels sont restés dans sa demeure en Oklaan. Il garde toujours avec lui ses bagues, son collier et son bracelet. Il tient plus à ces bijoux qu’a sa vie.
Avec lui, il garde ses habits, ainsi qu’une petite besace qui avait été enchanté il y a longtemps. Toute petite, elle peut en fait contenir nombre d’objets. Il a dedans quelques livres, sa bague dragon, quelques vêtements dans un sac en toile, un harmonica créé par des elfes, ainsi qu’un serpent. La besace ne réagissant qu’aux pensées, quiconque essaierait d’y voler quelque chose ne tirera qu’un serpent. Toutefois, ce dernier n’est plus dans le sac, et Nedved cherche à en trouver un nouveau…
Il porte aussi une sorte de bâton, enroulé dans un drap bleu nuit. Il le porte avec lui, ou se l’attache. Sa longueur diffère selon l’angle de vue, à cause du drap. C’est sa seule arme. Nul ne sait ce qu’il y sous ce drap.

Histoire


Lorsque Yulilemë, dernier grand roi des elfes vint au pouvoir, La première guerre antique venait de débuter en Oklaan. C’est dans ce contexte troublé qu’était né Nedved. Fils de Salek, Il suivait la formation des Chevaliers du Vent au près de son père et de ses amis, lorsque le royaume d’Amkri, ou il vivait, fut pris d’assaut. Grâce aux Chevaliers du Vent et à la vaillance de leur chef Salek, ils firent battre en retraite leurs adversaires. Mais après une nuit de carnage, Le roi Alec fit tuer les guerriers. Le seul survivant fut Nedved, partit dans les hautes montagnes. Il revint, et dans sa fureur, assassina Alec. Le Vent lui-même, l’un des quatre Eléments d’Oklaan, détruisit le reste du royaume. Puis il s’engagea dans la guerre, et parcourut Oklaan dans les rares instants de paix, en quête de rédemption. Il rencontra dans une forêt un indigène, et il devint l’un de ses amis. Sans nom, il le baptisa Salek... Durant cette même période, il rencontra Fenris, Mercenaire spécialisé, ayant fuis sa patrie car considéré comme un traître. L’assassinat de dirigeants haut placés était très mal vu à l’époque, même s’ils étaient corrompus. Puis, alors qu’il bataillait ferme aux cotés des elfes, et que il perdait Espoir devant les Innombrables légions qui provenaient du Duché de Nézimath, Il fut sauvé par un elfe. Le fils cadet de Yulilemë, Yukonan, qui lui permit d’échapper à la mort. Fenris, Salek, Yukonan et Nedved, à eux quatre, ils combattirent partout dans Oklaan. Ils découvrirent où était le mal, et parfois affrontèrent ceux qu’ils pensaient être leurs alliés.
Enfin pris fin la première guerre antique. On ne vit plus que peu les elfes et les nains en Oklaan, et les humains prospérèrent. Nedved appris de nombreuses choses, et surtout, il voyagea. Sa principale trouvaille était un moyen de ne pas avoir les effets du temps. Vivre éternellement est contre nature, mais lui et ses amis avaient un moyen de ralentir l’érosion de leur corps. Et ils voyagèrent aussi au-delà d’Oklaan, dans d’autres mondes. Survint la deuxième guerre Antique, qu’il serait trop long de conté. Après une longue guerre, Nedved prit sa décision. Il avait déjà trop influé sur les affaires d’Oklaan, et il devrait être mort après plus de 1000 ans. Donc les Quatre se retirèrent, et ne promirent de ne se remettre en mouvement que si d’autres « Immortels » apparaissaient en Oklaan.
Et dans tous ses voyages, parfois seul, d’autres fois accompagné, il découvrit ce que l’on nomme la Cité Eternelle. Et il s’y installa, sentant qu’ici régnait un étrange pouvoir, et que ce lieu mystique pourrait avoir une influence sur sa Contrée d’Oklaan.


Arrivée en Arthénian

Sur le flanc, Nedved cracha du sang. Il resta allongé, sur son coté droit, pendant près d’une heure. Il se demandait si un jour il arriverait à réaliser un atterrissage en douceur. Au moins, cette fois, il n’était pas tombé en plein milieu d’une fête d’aborigènes. Il avait failli y laisser sa tête. Il s’assit et regarda autour de lui.
Les Voyages par portails étaient courts, mais dangereux. Dans chaque monde, on peut trouver une brèche, menant à un autre univers. Souvent, ces brèches sont prises pour des bouches de l’enfer, d’où l’on ne revient pas. Toutefois, il est impossible, du moins d’après ce que sait Nedved, de savoir où l’on va. Certains portails mènent toujours au même monde, mais dans un endroit différent. Pour venir en Arthénian, Nedved prit un portail inconnu dans une cité où il était précédemment. Il n’avait aucune idée d’où il s’aventurait lorsque qu’il passa son pied dans la brèche. C’était comme un léger mur liquide, dont l’on sent la surface, mais on ne voit la différence avec ce qu’il y a derrière. Il avait passé un pied, puis avait fait un pas et traversé. Il ferma les yeux tandis que tout tourbillonnait autour de lui, et il en fut pris de nausée. Enfin, la chute, dans un monde différent.
Il voyait une grande ville qui avait l’air férocement gardée… Depuis l’extérieur. Il n’aimait guère ça. Il finit par se lever, et s’épousseta. Enfin, il se dirigea précautionneusement vers la ville. C’était une ville capturée, dont personne ne pouvait entrer ou sortir sans autorisation. Nedved ne connaissait que trop bien le système. C’était rarement bon signe. Il avait pour habitude de rentrer en force dans des citadelles comme ça, mais affaibli, cela serait bien plus dur. Le nombre de soldat le dissuada. Il avait suffisamment faim pour avoir vraiment envie de rentrer dans la ville. La nuit commençait à tomber. C’était le meilleur moment pour agir, le moment où la première garde de nuit passait. De toute façon, dans ce genre de situation, rentrer est toujours plus simple que sortir, et il le savait. Il suivit lentement une patrouille, et vit un endroit où le mur semblait moins haut. Il ne réfléchis pas une seconde et commença l’escalade de l’enceinte. S’accrochant d’abord à une pierre apparente, et s’accrocha à une aspérité. Heureusement que les murs étaient peu entretenus, il pouvait s’agripper. Soudain, il s’arrêta. Des bruits de pas. Il était à quelques mètres de hauteur déjà, et le but était proche. Nedved se força, grimpa et passa la tête au-delà et regarda la ville. Les derniers rayons du soleil rebondissaient sur le toit des maisons. Aucun soldat en vue. Il descendit de l’autre coté d’un saut, juste à temps pour entendre derrière lui les soldats blancs chercher l’origine de bruit étranges et d’une légère chute de pierre du mur. Il se cacha dans l’ombre d’une maison, alors qu’une patrouille passait. Il épia leur discussion
« C’est demain qu’ils renforcent la sécurité ?
-Oui, on va mettre des garnisons partout pour éviter les fuites. »
Il ne put entendre la suite, mais il se dit qu’il avait eu très chaud. Un jour de plus et son petit plan ne marchait pas. Il était rentré, il n’avait plus qu’à savoir ce qui se passait ici. Mais d’abord, se rassasier. Il fouilla son sac, y trouva un vieux morceau de pain. Cela ferait l’affaire, en attendant qu’il découvre un peu mieux la ville. Il s’assit. De nombreux souvenir remontait, comme à chaque fois qu’il s’assoupissait. Heureusement, il avait su faire le tri pour oublier certaines histoires tragiques.


Nedved a quitté l'Atil après la mort de l'empereur dans des circonstances qu'il serait trop long de conter. Rentré chez lui, les mains pleines de sang, il reprit la route peu après...


_________________
I-Eluial Nedved, l'Exilé du Vent d'Oklaan.
Coach des Ombres du Chaos
Revenir en haut Aller en bas
http://nedved.unblog.fr/
 
Nedved, l'Exilé du Vent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Devos –Instrument à vent
» Yami, Le Vent du Sud
» Petite reprise en français : Le vent nous portera, de Noir Désir
» Petit vent d'automne
» Clip "Pousse petit vent" de Sébastien Roch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alliance de l'Ombre :: Projet, jeu & RP :: Roleplay d'équipe :: personnage de chacun-
Sauter vers: